Prévention routière : Les parents, éducateurs majeurs des enfants piétons

En matière de sécurité routière, les parents occupent un rôle primordial pour sensibiliser au mieux leurs enfants piétons aux dangers qu’ils encourent. Selon les études scientifiques, un enfant évolue au travers de 3 stades : Jusqu’à 6/7 ans, il ne parvient à se concentrer que sur une seule chose concrète à la fois. Instinctivement. A partir de 7/8 ans, il commence à associer plusieurs détails sur lesquels fixés ses pensées. Puis au delà de 11/12 ans, il est en mesure d’identifier et d’appréhender le développement d’une situation. Notamment s’il s’agit d’un état d’urgence.

Le fait qu’un jeune enfant de 3/4 ans ne soit pas en mesure de tout intégrer des dangers de la route ne signifie pas que l’on ne peut pas commencer à l’initier. En lui montrant des véhicules à moteur, la route… Inutile de trop en faire en l’effrayant, il développerait alors des craintes phobiques difficiles à surpasser. Les parents doivent se montrer raisonnables et protecteurs sans pratiquer la surenchère. Avant tout, il est important qu’ils soient irréprochables face à la route et sa sécurité. Un seul faux pas serait aisément relayé par l’enfant.

Même s’ils pensent l’exercice rébarbatif, les parents doivent multiplier les promenades à pied afin d’identifier les dangers et précautions à prendre. C’est en répétant sans cesse que les paroles de mise en garde feront écho dans l’esprit de l’enfant.

Consulter l’article pour en apprendre davantage sur le rôle capital que doivent occuper les parents

                                                                 En partenariat avec Assureurs Prévention


Laissez votre avis