Prévention santé : Alerte à l’ozone sur plusieurs départements de France

En raison des très fortes chaleurs de ces derniers jours et des records de températures à prévoir aujourd’hui, plusieurs départements de l’hexagone font l’objet d’une alerte “ozone”. Afin de limiter la pollution de l’air, les autorités mettent en place une certain nombre de mesures pas toujours faciles à faire respecter. Avec un contrôle quasi inexistant, aucune sanction n’est jamais prise contre ceux qui ne respectent pas les consignes anti-pollution.

Avec des pointes avoisinant les 35°C par endroits, certains départements français sont aujourd’hui exposés à une pollution de l’air par l’ozone très importante. Afin de faire baisser cette concentration d’ozone, les autorités recommandent aux automobilistes des Alpes-de-Haute-Provence, des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, de réduire leur vitesse de 30 km/h sur toutes les voies de circulation, dans la limite de 70 km/h. Cette mesure est applicable de 6 heures à 21h. Certaines villes comme Marseille proposent également la gratuité des parkings pour que les automobilistes prennent les transports en commun, les industriels ont aussi pour consigne de réduire leurs rejets polluants dans l’air.

Depuis jeudi, le seuil d’information (180ug /m3) est dépassé dans les Bouches-du-Rhône par exemple, et s’étend sur d’autres zones du pays. Aix a ainsi connu des pics à 236 µg/m3 samedi et à 215 µg/m3 dimanche.

De plus en raison d’orages à prévoir, les régions Alsace, Lorraine, Rhône-Alpes, Franche-Comté, et Languedoc-Roussillon vont également connaître des niveaux élevés d’ozone. Les autorités préconisent aux personnes sujettes à l’asthme, aux personnes âgées et fragiles, aux femmes enceintes et à leurs nourrissons, de rester confinées le plus possible. Tout effort physique est également à éviter.

Cependant toutes ces recommandations ne sont pas toujours respectées. Pour le moment les contrôles sur le civisme et les bon comportements des citoyens sont énigmatiques. En effet, aucune sanction n’est jamais appliqué contre les aux automobilistes qui ne respectent pas les limitations de vitesse recommandées, ni les personnes utilisant des produits avec solvants organiques volatils ou des outils non électriques pendant les jours de forte chaleurs.

Le gouvernement, soutenu par le Grenelle de l’environnement, s’est engagé à renforcer ces mesures et les contrôles pour les faire appliquer, avant l’arrivée des fortes chaleurs estivales. Les fabricants de peintures, les pressings, les garages et les imprimeries font ainsi l’objet de contrôles renforcés par les services de l’État cette année. Pour information, l’ozone est un polluant composé de cellules organiques volatiles et d’oxydes d’azote, qui se développe par de fortes chaleurs. Il pénètre profondément dans les poumons et peut détériorer les cellules et affecter les capacités respiratoires.

Le site www.prevair.org informe en temps réel sur la qualité de l’air dans tout le pays avec des prévisions sur deux jours, à l’échelle nationale et européenne avec la nature des épisodes de pollution.


Laissez votre avis