Prévention / Santé : Une nouvelle campagne d’information sensibilise face au coût du tabac

Une nouvelle campagne de prévention télévisée du Comité national contre le tabagisme alerte le grand public face au coût financier et humain du tabac.

Des gens qui croulent sous le poids d’énormes cigarettes, « véritable boulet à tirer », c’est le spot de la nouvelle campagne du Comité national contre le tabagisme (CNCT) sur le coût humain et financier du tabac, méconnu du public.

Cette campagne est diffusée jusqu’à la fin du mois de janvier 2012 sur plusieurs chaînes télévisées et est également disponible sur le site du CNCT, Dailymotion ou Youtube, il est par ailleurs relayé par le réseau des mutuelles étudiantes, Emevia ainsi que le Cespharm.

Ce spot a été conçu pour « souligner le fait que le tabac représente un coût sanitaire et humain dramatique », mais aussi « un coût financier et économique majeur », a indiqué à l’AFP Emmanuelle Beguinot directrice du CNCT, dont la campagne a été créée gracieusement par l’agence de communication Havas 360.

En France, ce coût a été évalué à plus de 47Mds d’euros par an, soit l’équivalent de près de 800 euros par habitant.
Le CNCT s’appuie sur une étude publiée en 2006 par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies.

Outre les dépenses de santé (soins d’hôpital et de ville: 18,3Mds d’euros), ce calcul prend notamment en compte les pertes liées aux décès prématurés des individus en matière de prélèvements fiscaux.

Pour certains, l’évaluation du coût global pour la société du tabagisme doit déduire les économies sur les dépenses de retraites et de prise en charge sanitaire ou sociale entraînées par les décès prématurés des fumeurs.

Il existe « très peu d’éléments » pour estimer ces économies liées à cette mortalité précoce, rétorquait la Cour des comptes dans son rapport, en jugeant « éthiquement discutable » que la société puisse considérer comme « avantage » des « gains » générés par des morts prématurés.

Avec AFP


Laissez votre avis