Vacances / Été : Quatre décès par noyade chaque jour en France, quelle prévention ?

Selon les chiffres compilés par l’Institut de veille sanitaire sur la saison estivale 2012, 10 noyades seraient enregistrées quotidiennement en France, dont 4 entraineraient un décès.

Les vacances, la plage et la piscine, ne sont pas toujours gages de sérénité pour les estivaliers. De nombreuses noyades surviennent, chez les petits comme les grands. Des accidents dont la majorité auraient pu être évités en appliquant quelques règles préventives.

Quatre décès par noyade chaque jour

Selon les chiffres recueillis l’année passée par l’InVs (Institut de veille sanitaire), 1.238 noyades auraient été recensées entre le 1er juin et le 30 septembre 2012, provoquant 497 décès, soit 10 noyades par jour pour 4 morts. Un constat confirmé par de récents évènements. Lundi 8 juillet, 3 enfants et 1 adulte ont péri en Gironde.

L’eau douce, plus dangereuse que la mer

Les vents, les vagues, les rouleaux, le courant… Autant de facteurs qui laisseraient présumer que la mer se révèle plus assassine que l’eau douce. Et pourtant en 2012, 642 noyades ont été enregistrées en mer pour 247 décès. 214 en cours d’eau pour 139 morts, 159 en piscine privée pour 51 décès, et 121 dans un plan d’eau pour 60 morts.

Victimes et causes

Chacun est vulnérable. En 2012, on dénombrait cependant parmi les décès: 28 jeunes enfants de moins de 6 ans, 47 mineurs, 277 adultes et 145 personnes âgées de plus de 65 ans.

Les causes des noyades sont multiples. Pour les jeunes enfants et les mineurs, il s’agit souvent d’effronterie, d’insouciance et d’un manque de surveillance de la part des parents. Pour les adultes, insolation, hydrocution, malaise, imprudence, mauvaise maitrise de la nage et alcoolisation sont les raisons les plus communes.

Quelle prévention ?

Afin d’éviter tout risque de noyade malencontreux, quelques consignes de prévention sont à connaître :

– Ne pas laisser les enfants sans surveillance
– Les munir de brassards et de bouées, les initier à la nage le plus tôt possible
– Préférer les plages dans lesquelles des sauveteurs assurent la sécurité
– Regarder les drapeaux de couleur à la mer sur les conditions de baignade
– S’hydrater régulièrement et se couvrir la tête avec un couvre-chef pour réduire les risques d’insolation
– Être vigilant envers sa forme physique
– Attendre 2 à 3h après tout repas et rentrer progressivement dans l’eau pour éviter les risques d’hydrocution
– Prendre garde à sa consommation d’alcool
– Installer des équipements de sécurité (alarme, portail, grillage…) aux abords des piscines


Laissez votre avis