Sécurité Routière : le nombre de morts sur les routes en hausse de 13,6% en octobre

Selon les chiffres de la Sécurité Routière pour le mois de septembre, la mortalité routière connaît une forte hausse (+13,6%) par rapport à octobre 2013.

Le nombre des morts sur les routes de France a enregistré une forte hausse, de 13,6%, en octobre, avec 350 personnes tuées contre 308 en octobre 2013, a annoncé mardi l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

“C’est la première remontée de la mortalité routière après douze années de baisse et de stagnation” estime l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) qui voit une tendance à la hausse en cette fin d’année 2014. Car, statistiquement, le nombre de tués a augmenté de 2% sur les douze derniers mois.

Le nombre des blessés, dont celui des blessés hospitalisés, et des accidents corporels sont également en hausse (respectivement +2,9%, +4,4% et 1,9%).

Toutes les catégories d’usagers connaissent une hausse de leur mortalité plus ou moins prononcée en ce mois d’octobre, traditionnellement l’un des mois les plus meurtriers de l’année. Cette caractéristique a été amplifiée par des conditions météorologiques quasiment estivales qui favorisent les déplacements.
Par ailleurs la hausse touche plus  particulièrement les piétons et les cyclistes qui “paient cette année un tribut particulièrement lourd, avec une évolution de la mortalité cumulée sur 12 mois respectivement de “7% et “6%”, souligne l’ONISR.

Quant à l’évolution de la mortalité des motocyclistes, elle est relativement stable malgré quelques variations saisonnières ponctuelles (-2%). Celle des occupants des véhicules légers est également assez stable (-1%) malgré l’affirmation d’une hausse notable (+3,7%) depuis huit mois.

“Face à ce constat, il appartient à chacun d’avoir conscience de sa responsabilité citoyenne et de réagir pour faire reculer le nombre de vies sacrifiées sur les routes. Dans ce combat quotidien, les forces de l’ordre continueront à jouer pleinement leur rôle”, prévient la Sécurité Routière.

(Avec AFP)


Laissez votre avis