Sécurité routière / Octobre 2012 : Les accidents mortels chutent encore

Depuis janvier 2012, les chiffres mensuels de la Sécurité routière ne cessent d’attester des baisses encourageantes en comparaison à l’année précédente. Ce mois d’octobre écoulé dénombre 55 personnes décédées et 5.571 blessés de moins qu’en octobre 2011. Soit une chute de la mortalité de 15,7%. 

La chute de la mortalité sur les routes continue, après presque 10 mois de baisse régulière. Si octobre 2011 a déploré 353 tués sur les routes françaises, octobre 2012 recense, lui, 296 décédés. Soit un fléchissement de 15,7% avec 55 personnes épargnées.

Des résultats que la Sécurité routière, qui a communiqué son rapport ce jeudi, explique par une baisse d’accidents chez les motards. 14% de morts en moins comparé à Octobre 2011.

Côté blessés, la tendance à la baisse se révèle plus éloquente. 5.571 accidentés hospitalisés de moins que l’année passée.

Les chiffres sont très encourageants“, s’est satisfait le délégué interministériel à la Sécurité routière, Frédéric Péchenard. “Il y a une assez bonne chance que l’année 2012 soit la meilleure année qui ait jamais existé depuis la création de la Sécurité routière en 1972“, a-t-il présagé.

Résurrection du Conseil national de la sécurité routière

Initié en 2001, le Conseil national de la sécurité routière est un organisme représentés par diverses personnalités, étroitement impliquées dans les questions de prévention et sécurité routière. Il peut autant s’agir d’élus politiques que d’associations, voire d’entreprises ou d’administrations.

Stoppé en 2008 car jugé inefficace, il vient d’être réinstauré, intégrant désormais plus largement les collectivités locales et établissements médicaux et hospitaliers.

En collaboration avec les ministères de la Défense et de l’Intérieur, il définit des plans d’actions pour lutter notamment contre l’alcool et la vitesse en mettant en place de plus larges dispositifs de surveillance ou en renforçant les routes de l’hexagone d’équipements radars.


Laissez votre avis