Sida : L’épidémie recule fortement chez les jeunes de 15 à 24 ans

L’épidémie de sida a nettement reculé chez les jeunes de 15 à 24 ans dans près de la moitié des 25 pays les plus sérieusement touchés au monde, particulièrement en Afrique subsaharienne, grâce notamment à une “utilisation accrue” du préservatif, a annoncé mardi l’Onusida.

“La prévalence du VIH parmi les jeunes est en baisse dans de nombreux pays clés”, avance le rapport annuel du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida, qui rappelle que 80% des jeunes contaminés — soit 4 millions de personnes — vivent dans la région de l’Afrique subsaharienne.

Cette question sera au coeur des débats de la 18e conférence internationale sur le sida qui se tiendra la semaine prochaine à Vienne, en présence notamment de l’ancien président américain Bill Clinton, a indiqué aux journalistes le directeur exécutif d’Onusida, Michel Sidibé, lors de la présentation du rapport. Les données complètes sur l’évolution de l’épidémie chez les jeunes dans les pays d’Afrique subsaharienne seront présentées à Vienne, a précisé M. Sidibé.

Ces pays “ont atteint ou sont en passe d’atteindre l’objectif international de réduction de 25% de la prévalence du VIH parmi les jeunes, convenu à la Conférence internationale (des Nations unies) sur la population et le développement en 1994”, explique le rapport.

Les pays qui ont atteint l’objectif sont le Botswana, la Côte d’Ivoire, l’Ethyopie, le Kenya, le Malawi, la Namibie et le Zimbabwe. Et parmi les pays qui devraient atteindre cet objectif d’ici fin 2010 figurent le Burundi, le Lesotho, le Rwanda, le Swaziland, les Bahamas, Haïti, l’Afrique du Sud, la Tanzanie et la Zambie.

Il s’agit d’une “percée essentielle pour briser la trajectoire de l’épidémie de sida”, observe le rapport. “Le rapport montre que pour la première fois la réduction de la prévalence du VIH coïncide avec un changement de comportement sexuel.

Les experts soulignent qu’un “changement se produit chez les jeunes à travers le monde, en particulier dans certaines parties de l’Afrique subsaharienne”. Ils expliquent ce recul par une entrée plus tardive dans la vie sexuelle, par une réduction du nombre des partenaires sexuels et par une “utilisation accrue” du préservatif chez les 15-24 ans ayant des partenaires multiples.

Mais si l’épidémie a reculé en Afrique subsaharienne, elle est en revanche en hausse chez les jeunes d’Europe de l’Est, a relevé le directeur exécutif adjoint d’Onusida, Paul De Lay, citant la Russie, l’Ukraine, la Géorgie et la Biélorussie.

Environ 5 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans vivent dans le monde avec le sida, selon Onusida.

Au total, quelque 900.000 jeunes ont été contaminés en 2008, 66% d’entre eux étant des femmes, selon le rapport.

L’organisme onusien, qui dénombre 33,4 millions de personnes tous âges confondus vivant avec le VIH à travers le monde fin 2008, a également publié pour la première fois un sondage international sur le sida.

Selon l’enquête, la moitié des interrogés sont optimistes quant à la possibilité de stopper la propagation du sida d’ici à 2015.

Genève, 15 juillet 2010 (AFP)


Laissez votre avis