Sondage : Macif Prévention étudie le comportement des français face aux loisirs nautiques

En partenariat avec l’IFOP et pour les sauveteurs en mer, Macif Prévention présente aujourd’hui les résultats d’une étude sur le comportement des Français face aux loisirs nautiques et à la sécurité en mer à l’occasion du Forum Mer en Sécurité qui se tient à la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Réalisée auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, cette enquête révèle un véritable intérêt pour la mer, un comportement pas toujours prudent des usagers nautiques même s’ils ont fait des progrès depuis la dernière étude réalisée il y a deux ans, et une véritable demande d’information et de formation.

On apprend dans ce sondage que 89% des Français sont déjà allés à la mer pour les vacances, que 56% en font une destination régulière et que 23% d’entre eux y vont plusieurs fois par an. Par ailleurs, plus du tiers souhaiterait y habiter. L’activité nautique la plus pratiquée par les Français au bord de la mer reste la baignade (85%) suivie par le canoë, le kayak, l’aviron (29%), le bateau à moteur (26%). La plongée sous-marine ne représente que 19% des personnes interrogées, alors que le surf et le bodyboard seulement 8%.

1 personne sur 5 pratiquant des activités nautiques s’est déjà trouvée dans une situation dans laquelle elle a ressenti un danger, une proportion qui double chez les possesseurs d’un permis bateau. A la question « qui préviendriez-vous en cas de danger ? » les sauveteurs en mer arrivent loin devant avec 65% de mentions.

A l’issue de l’enquête, on constate que plus de la moitié des parents interrogés laissent leurs enfants pratiquer une activité aquatique seuls. Globalement les Français considèrent les secours en mer très efficaces. 76% s’estiment suffisamment informés des dangers encourus lors de la pratique d’activité nautique, mais ce score descend cependant à 56% chez les 18-24 ans, une population pourtant très active dans ces activités.

94% des personnes interrogées jugent pourtant qu’une meilleure formation des pratiquants de la mer éviterait d’avoir à réaliser de nombreux sauvetages, et 49% des possesseurs d’un permis bateau se déclarent intéressés de suivre une formation à la sécurité en mer. A l’issue de ce sondage, Macif Prévention souhaite donc renforcer la prévention auprès du grand public et de dégager des actions concrètes au service de la sécurité en mer.


Laissez votre avis