Scooter / Moto : Vers le port d’un gilet réfléchissant ?

La commission deux-roues motorisés a rendu, lundi 15 avril, un ensemble de recommandations lors du Conseil national de la sécurité routière (CNSR). Le port d’un gilet réfléchissant pour les scooters et les motos a été avancé.

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est engagé à réduire le nombre important de tués en deux-roues. Un chiffre qui s’élève à 23% selon la Sécurité routière. En ce sens, la commission deux-roues motorisés a été chargée de soumettre des propositions, qu’elle a dévoilé lundi lors du CNSR.

La commission préconise en priorité le port d’un gilet réfléchissant. Afin d’accroître la visibilité des usagers sur la route la nuit, lors de passages dangereux ou encore en cas d’accident. Facultatif, il serait uniquement vêtu par ceux qui l’estiment nécessaire. Dans le même ordre d’idée, la commission réfléchit à la meilleure façon de sensibiliser le public à l’utilisation du gilet airbag. Efficace mais encore jugé trop onéreux pour se démocratiser.

Seconde mesure avancée : l’apparition de plaques d’immatriculation plus grandes et uniformes. Ils existent actuellement 4 tailles hétérogènes. Certaines étant trop petites pour être visibles à distance. La commission entendrait ainsi instaurer un format standard de 210 x 130mm.

Ces suggestions seront débattues lors du prochain CNRS de juin, dans l’optique éventuelle d’être prochainement adoptées.


Laissez votre avis