Sécurité routière : Les deux-roues se sentent de moins en moins en sécurité

66% des conducteurs de deux-roues se sentent moins en sécurité qu’il y a 10 ans indique le baromètre AXA prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés. Cependant, ils continuent de prendre des risques sur les routes.

Près de la moitié des conducteurs de deux-roues reconnaissent qu’ils ont la conduite la plus dangereuse des usagers de la route, reste qu’il sont 66% à se sentir moins en sécurité sur la route qu’il y a 10 ans. Ce sentiments d’insécurité ne les pousse cependant pas à adopter une conduite plus sure. Ainsi 23% des conducteurs de deux roues motorisés reconnaissent qu’il leur arrive d’utiliser leur téléphone en conduisant.

Capture d’écran 2014-09-16 à 18.13.10

Les conducteurs de deux roues ont une perception claire des dangers liés à certains comportements notamment à la consommation d’alcool et de drogues.

93% estiment dangereux de conduire après avoir consommé 4-5 verres d’alcool et ce taux monte à 94% s’il s’agit de cannabis. Ils sont néanmoins 15% à déclarer prendre la route après avoir bu 4 à 5 verres d’alcool. Tandis que la consommation de cannabis avant de conduire est deux fois plus importante chez les conducteurs de scooters (15%) que chez les motards (7%).

Par ailleurs, il semblerait que les conducteurs de deux roues soient une majorité à ne pas respecter les limitations de vitesse. Ainsi, 57% des conducteurs de 2RM reconnaissent rouler à 65 km/h en ville (59% des motards vs 50% des scootéristes) et ils sont 41% à déclarer qu’il leur arrive de rouler à 160/170 km/h sur autoroute (46% des motards vs 27% des scootéristes).

Capture d’écran 2014-09-16 à 18.12.17


4 commentaires sur

  • Alain Astouric Vues :

    La sanction des excès de vitesse et du non respect des feux par des radars "oublie" les franchissements de ligne continue, le non respect des stops, les clignotants négligés ou encore une distance de sécurité ridiculement courte. La réelle surveillance des règles de conduite s'en trouve considérablement dégradée. La seule solution susceptible de rétablir la sécurité routière serait le renforcement du nombre de véhicules banalisés affectés au contrôle du comportement des conducteurs : téléphone, demi-tour, alcool, clignotants … l’État a pour devoir de faire respecter l'ensemble du Code de la route, il doit s'en donner tous les moyens…

  • […] Une étude …Les conducteurs de deux-roues sont schizophrènesTF1Sécurité routière : Les deux-roues se sentent de moins en moins en …News AssurancesSécurité routière : l’écart de conduite des […]

  • Exter56 Vues :

    telephoner avec un casque integral et une paire de gants ca parait pas simple quand meme…il y aurait sans doute des progrès a faire au niveau de l 'equipement..moi je suis qu en 125 (7 ans et juste une rencontre avec un chevreuil )et je suis bien conscient d etre "sous équipé"meme si je suis loin du short..mais quand on voit les prix…en étant au rsa ou au smic c est juste pas jouable.ca serait bien qu il existe un équipement de base sans marque pub etc qui soit vendu pour la sécurité et pas pour faire du fric…on peut rever.Apres ceux qui ne s'équipe pas ne sont probablement jamais tombé ou autre et n auront peut etre pas de 2 eme chance mais bon…..

  • […] baromètre Axa prévention, qui s’intéresse aux deux roues …Sécurité routière : Les deux-roues se sentent de moins en moins en …News AssurancesLes conducteurs de scooters prennent plus de risques que les …L’Argus de […]

Laissez votre avis