Assurance auto : Le constat amiable sur Smartphone dès 2015

Dans un peu moins d’un an, les automobilistes accidentés pourront utilisés le “e-constat” sur smartphone pour déclarer leurs sinistres à leurs assureurs.

Plus de constat amiable en stock dans le boîte à gants ? Une inquiétude logistique qui n’aura plus d’importance en 2015. Selon une information révélée par le quotidien Les Échos, les assureurs français, portés par le Gema, Groupement des entreprises mutuelles d’assurances, et la FFSA, Fédération française des sociétés d’assurances, plancheraient actuellement sur le constat amiable dématérialisé. La version numérique sur smartphone, nommée “e-constat”, se supplanterait donc au traditionnel feuillet papier.

Une application téléchargeable

Selon les premières informations recueillies, le “e-constat” devrait être accessible via une application gratuite téléchargeable par l’Apple Store ou l’Android Market. Pour l’instant, seuls les assurés ayant subi des dommages matériels pourront recourir à ce nouvel outil. Le mode opératoire sera le même que pour le constat amiable traditionnel: données d’identification à saisir (nom, adresse, assureur, numéro de carte verte, permis…), annotation des détails entourant le sinistre (lieu et nature de l’accident, nombre de véhicules impliqués, attribution de la responsabilité…) et possibilité de joindre au fichier numérique des croquis et des photos prises grâce au smartphone. Après avoir tout renseigné, l’assuré pourra visualiser son “e-constat” dans sa version intégrale, le contrôler, et n’aura plus qu’à signer avec son doigt. L’envoi d’un sms et d’un courrier électronique confirmeront ensuite la bonne réception par l’assureur.

La France, pionnière sur le “e-constat” ?

La France ne sera pas la première à tenter l’aventure du constat numérique. Les Pays-Bas ont déjà initié le procédé fin 2011, mais ne comptent à l’heure actuelle qu’un taux d’utilisation de 5% d’utilisation.

L’Hexagone resterait toutefois bien placé sur le développement de l’outil, ses voisins européens n’ayant manifesté aucune volonté d’en déployer un similaire. Une véritable avancée selon le président de la Macif, Gérard Andreck, qui a dépeint aux Échos le gain de temps et les économies indéniables que le “e-constat” permettra de réaliser.


un commentaire sur “Assurance auto : Le constat amiable sur Smartphone dès 2015”

  • Lionel @ Assisto Vues :

    Assisto est disponible depuis Mai et permet de déclarer tous types de sinistres auto en France, Belgique et Luxembourg.

Laissez votre avis