Assurance auto : vers la discrimination des seniors ?

Pour les assureurs, les séniors seraient dangereux au volant. Ainsi un certain nombre d’entre eux augmente fortement la prime annuelle des séniors, tandis que d’autres profite carrément du moindre accrochage pour résilier le contrat, révèle une enquête de l’hebdomaire Auto Plus.

Les plus de 60 ans sont mal aimés des assurances automobiles, selon Auto Plus. Le magazine constate que bien que les conducteurs séniors (Plus de 60 ans) soient plus concernés par des accidents entrainant de la tôle froissée plutôt que par de gros accidents provoquant des dégâts corporels, les assureurs les considèrent comme des conducteurs à risque.

Les conducteurs ayant atteint l’âge de 60 ans sont considérés par les assurances comme des séniors. Problème, nombre d’entre elles jugent qu’ils sont des sujets “à risque”, voire, pour les 75/80 ans, des dangers publics !“, constate le magazine.

Auto Plus a comparé 21 compagnies d’assurances et constate des comportements très différents à l’égard des assurés du troisième et quatrième âge. Six compagnies d’assurances refusent d’assurer les conducteur âgés de plus de 80 ans. Parmi les six, deux d’entre elles se refusent à assurer les conducteurs à partir de 75 ans. Six autres imposent des surprimes de 11% dès 60 ans et jusqu’à 47% à partir de 75 ans.

Ainsi sur 21 compagnies 12 discriminent les conducteurs de plus de 60%. Dans une société vieillissante, cette discrimination posera à terme une question de discrimination sociale.

Pourtant, les statistiques d’accidentologie et, surtout, les autres assureurs de notre panel démontrent que ces pénalisations sont loin d’être justifiées” analyse le magazine.Sur les neuf autres assureurs étudiés, trois augmentent les primes mais très raisonnablement, trois ne les changent pas et trois autres vont même jusqu’à les baisser.

Ainsi Auto Plus explique cette discrimination par la baisse de l’accidentologie en France qui ne permet pas aux assureurs d’expliquer une hausse des tarifs. Ainsi, ils doivent trouver une nouvelle source de profit et des raisons valable pour justifier une hausse des tarifs. Ainsi, le vieillissement de la population est en fait une aubaine.


Laissez votre avis