Assurance auto : Les tarifs augmenteront-ils encore en 2014 ?

Les tendances tarifaires pour l’assurance auto en 2014 commencent à se dessiner. Après la MAIF qui avait avancé en mai dernier des prix stables, la Maaf a annoncé ce 22 aout suivre la même voie. L’assureur promet également une remise de 5% pour ses 3,7 millions de véhicules assurés.

En dépit des prévisions du Cabinet Facts & Figures, qui entrevoit des hausses de tarifs de 0% à 2% pour l’assurance auto en 2014, deux assureurs se positionnent au contraire sur la stabilisation des prix. En mai dernier, la MAIF a pris les devants en annonçant un gel de ses tarifs pour l’année à venir. “On a décidé d’anticiper l’annonce, à minima d’un maintien, et pourquoi pas d’une baisse. En tout cas, pas d’augmentation en assurance auto à la MAIF en 2014” avait déclaré Pascal Demurger, son Directeur, au micro de News Assurances le 15 mai dernier.

Suivant la même politique, la Maaf a déclaré, ce 22 aout dans un communiqué, qu’aucun de ses tarifs ne connaitrait de hausse, exception faite des conducteurs malussés. L’assureur mutualiste appliquera même une remise de 5% sur tous les contrats. La promotion apparaîtra dès 2014, sur les avis d’échéance de janvier. De plus, un geste sera fait envers les futurs souscripteurs qui bénéficieront même de prix inférieurs à ceux de 2013. Cela “concernera l’ensemble des nouveaux contrats et parmi eux, environ 35% baisseront de 5 à 10%” indique le communiqué.

Comment expliquer cette politique de baisse des tarifs ?

Cyrille Chartier-Kastler, Président et Fondateur de Facts & Figures, présageait en aout dernier “une nette décélération des hausses de tarifs par rapport aux années passés”. Une prévision confirmée par les politiques de baisse de la MAIF et la Maaf. Les deux assureurs justifient leur position par les bons résultats enregistrés l’an passé. Avec un chiffre d’affaires de 3,061Mds d’euros en 2012, Pascal Demurger avait estimé dans les colonnes de News Assurance Pro avoir réalisé “une année de croissance”. De son côté, Covéa, société de groupe d’assurance mutuelle dont la Maaf, MMA et la GMF font partie, a enregistré en 2012 un bénéfice net en hausse de 23,9%, à 628M d’euros.

Point de précipitation cependant, les tendances tarifaires de deux assureurs ne sont pas suffisantes pour esquisser la direction que prendra réellement le marché. Contactés par News Assurances, Axa, Groupama et la Macif ont indiqué qu’il était encore trop tôt pour définir leur future politique. Des décisions devraient être prises au courant de l’automne.

Faut-il s’inquiéter de la future loi Hamon sur la résiliation facilitée des contrats ?

La loi de Benoit Hamon, sur une résiliation à tout moment des contrats auto, habitation et affinitaire, pourrait toutefois faire pencher la balance. Le texte n’a pas été encore voté au Sénat, mais est en passe de le devenir. Une avancée pour les particuliers, libérés de leurs engagements, mais un coup dur pour les assureurs qui pourraient voir filer leurs clients en quelques mois. En résulterait une réduction des gestes de fidélisation. “Il pourrait y avoir un réflexe prudentiel des compagnies avec un risque de hausses de tarifs, ce qui n’est pas très bon pour le consommateur” avait déjà prévenu Stéphane Pénet, Directeur des assurances de biens et de responsabilité à la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurances).


Laissez votre avis