Assurance auto : Un sinistré de Xynthia voit son contrat auto résilié

Un automobiliste de la Faute-sur-Mer (Vendée) dont la voiture a été réduite à l'état d'épave après le passage de la tempête Xynthia le 28 février, a vu son contrat d'assurance résilié à partir du mois d'avril prochain malgré une fidélité de 33 ans à la même compagnie.

Un automobiliste de la Faute-sur-Mer (Vendée) dont la voiture a été réduite à l’état d’épave après le passage de la tempête Xynthia le 28 février, a vu son contrat d’assurance résilié à partir du mois d’avril prochain malgré une fidélité de 33 ans à la même compagnie.

Bénéficiaire du bonus maximum de 50%, Michel Desenfant, retraité, ne se rappelle avoir déclaré que deux sinistres pendant ses plus de 30 ans d’assurance automobile, une marche arrière malencontreuse en 2009 avec collision qui a nécessité le remplacement d’un radiateur, et son Scénic englouti sous les eaux de Xynthia.

D’où sa surprise à la lecture jeudi d’une lettre recommandée de Gan Assurances l’informant qu’il est identifié comme un client « dont la sinistralité est anormalement élevée ». « Il apparaît que la nature, le nombre et/ou la fréquence des sinistres que vous avez déclarés ne permettent plus de maintenir vos garanties (..) nous avons pris la décision de résilier votre contrat à l’échéance du 7 avril 2011 à 0 heure », poursuit Gan Assurances.

« Quand on a été confrontés à l’attitude de ces compagnies d’assurance après la tempête Xynthia, on est vite vaccinés », a commenté auprès de l’AFP M. Desenfant.

Rennes, 31 janvier 2011 (AFP)


Laissez votre avis