Assurance automobile : hausse de la mortalité sur les routes au mois de mars

Les bons chiffres de la sécurité routière connaissent un coup d’arrêt en ce mois de mars. Le nombre de morts sur les routes a en effet grimpé par rapport à la même période en 2009. Seul motif de satisfaction pour les autorités, tous les autres indicateurs (accidents corporels, hospitalisation, et nombre de blessés) ont tous baissé.

En mars 2010, 305 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France. En mars 2009, elles étaient 294 à avoir péri. « Malgré des conditions météorologiques relativement plus favorables à la sécurité routière, ce sont donc 11 personnes de plus qu’en mars 2009 qui ont été tuées sur nos routes » constate l’observatoire interministériel de la Sécurité routière. Cette hausse peut toutefois s’expliquer par le nombre différents de weekend sur les périodes étudiées. Le mois de mars 2009 en comptait cinq, contre quatre pour mars 2010.

Le gouvernement peut cependant se satisfaire des autres indicateurs. Le nombre de blessés a chuté de 10,5%, exactement comme le nombre d’accidents corporels. Les blessés hospitalisés sont quant à eux passés de 2.217 en mars 2009 à 1.909 le mois dernier, soit un recul de 13,9%.

Depuis le début de l’année, le nombre de tués sur les routes restent toutefois inférieurs aux statistiques de début 2009. Sur le premier trimestre 2010, 827 personnes ont trouvé la mort contre 855 personnes sur la même période en 2009.

Rappelons que les statistiques de sinistralité automobile intéressent de très près les assureurs. Car elles peuvent impacter directement les tarifs des contrats. En effet, plus d’accidents signifient plus de remboursements et d’indemnisations de la part du secteur de l’assurance.Un coût supplémentaire qu’ils répercutent sur les tarifs.


Laissez votre avis