Auto, intempéries, cambriolages, santé : le bilan 2013 de l’assurance (infographie)

Combien paient les assureurs pour les intempéries et les dommages auto ? Qui paie les dépenses de santé ? Bilan de l’assurance en 2013.

La Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA) a présenté, mercredi 25 juin, le bilan de la profession pour 2013.

Pour l’habitation, le secteur a essuyé de nombreuses intempéries (inondations à l’été dans le sud ouest et cet hiver en Bretagne par exemple) qui représentent au total 1,5 milliard d’euros de dégâts assurés. Ce qui reste dans la moyenne.

Mais en prenant en tenant en compte les 6 premiers mois de cette année (inondations de l’hiver et orages de grêle du printemps), la facture passe à 2,5 milliards d’euros sur un an, bien supérieure à la moyenne annuelle de 1,5 milliard d’euros sur 20 ans.  Attention donc à l’évolution des primes cette année.

Coût des intempéries de juin 2013 à juin 2014

intempéries

L’assurance habitation souffre également d’une hausse continue du nombre de cambriolages (près de 400.000 sur un an soit plus de 1.000 par jour pour 4,5 millions de logements assurés). Depuis 2008 et le début de la crise, ils ont cru de 50%.

Nombre de cambriolages en 2013

cambriolage

En assurance auto, la tendance est à la baisse pour le nombre de sinistres grâce à une meilleure conduite des Français et à la politique de sécurité routière ainsi qu’à un moindre usage du véhicule dû à la crise. En 2013, les assureurs constataient 226 sinistres dans l’année pour 1.000 véhicules assurés.

Pour autant, les tarifs n’évoluent pas encore dans le même sens. Raison invoquée par les assureurs : une hausse des coûts des réparations matérielles (en bleu, +8% depuis 2009), des dommages corporels avec de plus fortes indemnisations demandées par les tribunaux (en violet, +11% depuis 2009) et une hausse du coût des bris de glace (en rouge, +13% depuis 2009).

Sur les premiers mois de l’année 2014, les assureurs déplorent un retour marqué du nombre d’accidents avec une hausse de 9,3% de la fréquence des dommages corporels de janvier à mai. Ce qui pourrait enrayer une baisse des tarifs qui aurait pu être obtenue grâce aux bons résultats enregistrés les années précédentes.

Sinistralité auto et indice du coût des dommages

FFSA

Du côté des assurances santé (complémentaires santé, retraite, prévoyance), les assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance indiquent qu’ils assument 14% des prestations santé en France à côté des régimes de la Sécurité sociale.

A noter : avec la généralisation de la mutuelle d’entreprise d’ici à 2016, tous les Français salariés devraient disposer d’une couverture complémentaire. La plupart des complémentaires santé (individuelles ou d’entreprise) – les contrats responsables – devrait être aussi bientôt transformée par le gouvernement.

Qui paie les dépenses de santé en France ?

frais santé

Après le paiement des frais de santé par l’assurance maladie et sa mutuelle, le reste à charge supporté par les patients atteint globalement 9% en France contre 12% en Allemagne et 21% en Espagne.

Niveau du reste à charge en Europe

RAD

Infographie tirée de la présentation de la FFSA


Laissez votre avis