Auto : Le passage de l’examen du permis de conduire pourrait intégrer un volet secourisme

Une soixantaine de députés UMP veulent que la formation au permis de conduire puisse comporter un volet secourisme avec cinq gestes élémentaires de survie, comme le bouche-à-bouche, a-t-on appris jeudi de source parlementaire. 

Il s’agit de “cinq gestes qui sauvent”: “alerter les secours, baliser les lieux et protéger les victimes, ventiler par bouche-à-bouche, comprimer l’hémorragie, sauvegarder les blessés de la route en détresse”.
“Ces secours immédiats sont essentiels quand on sait que les premières minutes suivant l’accident sont cruciales pour les victimes. Il arrive qu’à l’arrivée des secours, même rapide, cela soit trop tard”, explique l’auteur.

L’idée n’est pas neuve, puisqu’elle remonte à 1974 mais n’a finalement jamais été mise en place malgré plusieurs initiatives notamment parlementaires en ce sens. Selon l’exposé des motifs de la proposition de loi, la connaissance de ces gestes essentiels permettrait de sauver entre 250 et 350 vies par an.

Cette formation “serait dispensée par les associations de secourisme déjà existantes et agréées”, selon cette proposition.


Laissez votre avis