Ces questions que vous vous posez sur l’assurance auto

Franchise dommage, franchise kilométrique dans le cadre de l’assistance, garantie corporelle du conducteur,….
Plusieurs éléments clés des contrats auto sont à considérer.

Contrat obligatoire, l’assurance auto se décline au moins en deux formules, celle “au tiers” qui couvre uniquement les dommages causés au tiers (responsabilité civile, défense pénale et recours) et celle “tous risques” qui offre une couverture plus étendue (dommages tous accidents, couverture de l’incendie, attentat, vol et tentative de vol, bris de glace, événements climatiques, catastrophes naturelles,…). Plusieurs options sont fréquemment proposées telles que l’assistance 0 km, la garantie panne, le véhicule de remplacement, la garantie valeur à neuf, le contenu du véhicule, la protection juridique spéciale auto.

Selon les assureurs, d’autres formules intermédiaires peuvent être proposées telles que l’assurance “au tiers” couvrant le vol, l’incendie ou encore l’assurance “tous risques” étendue incluant également des couvertures telles que la valeur à neuf du véhicule.

Plusieurs points à contrôler sur un contrat d’assurance auto

Parmi les éléments incontournables de l’assurance auto, la franchise en cas de dommages (voir partie précédente) ainsi que la franchise kilométrique en cas de panne. De façon classique, la franchise est de 50 km, c’est-à-dire que la prise en charge du dépannage-remorquage est effective si la panne survient à plus de 50 kilomètres du lieu du domicile. Pour plus de sérénité, l’assuré a intérêt à souscrire l’option “assistance 0 km” et le “véhicule de remplacement”. Il faut alors ajouter jusqu’à 10% du montant de la prime, un montant variable selon les contrats. A noter que “l’assistance 0 km” est rarement incluse dans les garanties de base, il faut alors la souscrire en option, y compris dans le cadre des formules “tous risques”.

Autre point essentiel du contrat notamment en cas d’accident grave, la garantie des dommages corporels du conducteur couvrant les dépenses de santé, l’invalidité (en général à partir de 10%). Si le contrat comporte obligatoirement une garantie responsabilité civile pour les dommages causés à autrui (passagers du véhicule assuré ou d’un autre véhicule), la loi ne prévoit pas d’indemnisation des dommages corporels subis par le conducteur responsable de l’accident. D’où l’intérêt de souscrire une garantie des dommages corporels. Les plafonds d’indemnisation varient considérablement d’un contrat à l’autre. L’assuré a souvent la possibilité de moduler ce plafond de façon optionnelle.

La garantie en valeur à neuf (généralement d’un à quatre ans) de l’auto en cas de destruction ou de vol, est également à considérer. Proposée le plus souvent en option, cette garantie varie selon les contrats et l’âge du véhicule.

Adapter votre contrat d’assurance à votre kilométrage

Autre point à prendre en compte, les kilomètres parcourus. Tous les principaux assureurs ont généralisé les forfaits kilométriques pour les conducteurs qui roulent peu, de type moins de “8.000 km parcourus par an”, voire 4.000 km (par exemple, chez Allianz) -établis en fonction d’une déclaration de l’assuré-. A la clé de ces forfaits, une réduction qui oscille entre 5 et 40% par rapport à un contrat standard. Quelques intervenants sont aller plus loin, en proposant des offres en fonction du kilométrage réellement réalisé tels que Amaguiz, une entité de Groupama (offre de “pay as you drive”).

Par ailleurs, en cas de besoin de financement d’un nouveau véhicule, les offres combinées crédit et assurances sont souvent intéressantes et sont proposées par de nombreux opérateurs du marché (Maaf, Maif, Macif, Axa, Allianz…) .


un commentaire sur “Ces questions que vous vous posez sur l’assurance auto”

  • […] Ces questions que vous vous posez sur l'assurance auto News Assurances Contrat obligatoire, l'assurance auto se décline au moins en deux formules, celle “au tiers” qui couvre uniquement les dommages causés au tiers (responsabilité civile, défense…  […]

Laissez votre avis