Défaut de construction : General Motors fait état de 19 décès

Le constructeur automobile General Motors avait rappellé tardivement 2,6 millions de véhicules suite à un défaut de construction. Ce rappel tardif aurait causé 19 décès.

General Motors avait, en février dernier, lancé une campagne de rappel de 2,6 millions de véhicules en février dernier. Ce rappel tardif ont officiellement causé, à ce jour, le décès de 19 personnes a indiqué l’avocat Ken Feinberg, chargé de superviser le fonds d’indemnisation des victimes dans un communiqué. Les véhicules étaient munis de commutateurs d’allumage défaillant.

M. Feinberg, dont les équipes étudient depuis le 1er août des plaintes de familles de victimes présumées, a revu ces chiffres à la hausse. Il indique avoir reçu pour l’instant 445 requêtes et retenu 31 comme éligibles pour des dédommagements“, a indiqué l’AFP.

En plus des 19 décès, GM serait responsable de 4 blessés graves et 8 blessés légers. Pour l’instant GM a prévu un dispositif d’indemnisation d’1 million de dollars par décès, plus 300 000 dollars par conjoint survivant ainsi que 300 000 dollars pour chacun des ayant-droits.

Le groupe fait encore l’objet d’enquêtes du département de la Justice et de nombreuses plaintes ont été déposées contre lui devant des tribunaux un peu partout aux Etats-Unis.


Laissez votre avis