Infographie : que paye-t-on dans une assurance auto ?

Les primes des assurances auto coûtent cher car elles couvrent de nombreux sinistres : accidents responsables, bris de glace, vol, vandalisme… Les tarifs augmentent légèrement dans un contexte de baisse des accidents.

En 2013, les tarifs des assurance auto ont connu une légère hausse d’environ 1% comme les années précédentes malgré la baisse du nombre d’accidents et de tués sur les routes. De 2004 à 2010, pendant 6 ans, les tarifs des assurances auto avaient diminué sous l’effet de la politique de sécurité routière. De fait, ils devraient de nouveau régresser.

Les tarifs auto devraient être également sous la pression de la concurrence attendue  de la loi Hamon et dont l’entrée en vigueur est attendue pour l’automne désormais. La loi permettra de résilier son contrat auto à tout moment, passée une année d’engagement. Benoit Hamon se dit convaincu d’une baisse ou stabilisation future des tarifs grâce au changement réglementaire.

Mais pour les assureurs, même si l’assurance auto est obligatoire et assure une vraie manne, elle reste une branche difficile où les équilibres financiers sont fragiles à cause du nombre important de sinistres.

Ainsi, les primes peuvent décoller rapidement si le conducteur présente le moindre risque. Des risques parfois méconnus, liés évidemment au kilométrage parcouru et au modèle de voiture mais aussi à l’âge, à l’expérience, à l’emploi, aux probabilités de vols, à l’emplacement de parking… A noter : depuis fin 2012, femmes et hommes ne peuvent plus être différenciés par des critères de tarifs alors que les femmes bénéficiaient de meilleurs prix compte tenu de leur conduite plus sûre.

Infographie : Manivone Pontiac

infographie_tarifs_assurances_auto


Laissez votre avis