La mortalité routière affiche une baisse record de 26,8% en mars

Pour ce dernier mois de mars 2013, la baisse de la mortalité routière sur les routes, comparée à l’année dernière, est exceptionnelle. 26,8% de moins. Une diminution que la Sécurité routière accrédite à la météo hivernale persistante et à la hantise des radars.

Si la mortalité routière avait affiché une légère augmentation au mois de février, le mois de mars se révèle, lui, plus encourageant. – 26,8% en comparaison à l’année 2012. D’après les chiffres enregistrés par la Sécurité routière, 203 usagers ont péri sur les routes du territoire. Soit 74 vies épargnées.

Le nombre de blessés fléchit lui aussi significativement. 4.930 personnes ont subi des dommages corporels contre 6.233 en mars 2012. Soit une régression de 20,9%. Même baisse conséquente chez les blessés hospitalisés, seulement 1.661 usagers ont été admis dans des centres hospitaliers. Soit une diminution de 23,6%.

Selon les conclusions de la Sécurité routière, cette baisse record serait en partie due à une météo hivernale défavorable et persistante. Ce qui a conduit les Français a se montrer plus vigilants sur les routes. Seconde explication, une hantise de plus en plus prégnante des radars, qui ne cessent de se multiplier sur les différents axes du territoire.


Laissez votre avis