Prévention / Auto : Devra-t-on bientôt rouler à 80km/h ?

Afin de réduire d’avantage le nombre d’accident mortels sur les routes de France, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) préconiserait de baisser encore de 10km/h la vitesse autorisée sur les routes secondaires.

Très actif depuis son retour sur le devant de la scène, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) préconiserait pour cette fin d’année une nouvelle mesure pour réduire le nombre de morts sur les routes de France.

En effet, pour pouvoir passer sous le cap des 2.000 morts par an sur les routes de France d’ici 2020, le CNSR préconiserait une nouvelle réduction de la vitesse sur le réseau routier secondaire. C’est en tout cas ce que révèle un rapport rendu le 30 septembre dernier par les experts du Conseil et auquel l’AFP a eu accès. Il s’agirait de réduire la vitesse autorisée de 90 à 80 km/h, permettant selon les membres du comité de sauver près de 450 vies supplémentaires chaque année.

Encore des propositions

Après l’épisode de l’éthylotest obligatoire, du renforcement des contrôles préventifs d’alcoolémie ou de la mise en place de boîtes noires dans les véhicules, le CNSR, au sein duquel les assureurs sont force de proposition, ne relâche pas ses efforts.

Si la proposition d’abaissement de la vitesse doit encore être discutée le 29 novembre prochain par l’ensemble des membres, sous la présidence d’Armand Jung, le conseil a également fait d’autres propositions en faveur de la sécurité routière. Ainsi, les experts du CNSR proposent aussi d’éliminer, ou d’isoler par des glissières de sécurité, les obstacles verticaux au bord des routes (arbres, murs, poteaux ou fossés) impliqués dans 1.370 décès en 2012.

Pour rappel, 3.653 personnes sont décédées dans des accidents de la route dans l’hexagone en 2012. L’année 2013 semble moins meurtrière, puisque « seulement » 1.440 décès sont à déplorer au premier semestre.


Laissez votre avis