Sécurité routière : les assureurs s’engagent contre l’alcool au volant

Pour les fêtes du réveillon et de la Saint Sylvestre, les assureurs s’engagent contre l’alcool au volant avec la campagne de sensibilisation #RentrerenVie.

La tradition veut que les fêtes de fin d’année s’arrosent et se célèbrent en grandes pompes. Or l’alcool reste la première cause de mortalité sur les routes. La grande enquête menée par les associations Prévention routière et Assureurs Prévention révèle que 29% des Français interrogés reconnaissent avoir déjà conduit en pensant que leur taux d’alcoolémie dépassait le 0,5 g d’alcool par litre de sang toléré par la loi. Et 27% sont déjà montés dans un véhicule dont le conducteur avait, selon eux, dépassé le seuil légal d’alcoolémie.

Les assureurs profitent donc de cette période festive pour lancer une campagne de prévention “pour sensibiliser les Français aux dangers de l’alcool au volant et les encourager à prévoir à l’avance leurs retours de soirée.”

Comme tous les ans depuis 2009 la campagne lance son film de prévention choc mais aussi le Hashtag #RentrerenVie.

La campagne a également lancer plusieurs actions choc auprès des universités Françaises pour “inciter les Français à prévoir à l’avance leurs retours de soirées lors des fêtes de fin d’année en choisissant la solution qui leur paraît la plus adaptée. Désigner un “Sam”, dormir chez ses hôtes, commander à l’avance un taxi ou utiliser, quand cela est possible, les transports en commun“.

Sur les réseaux sociaux #RentrerenVie a lancé le Safie. Les internautes publient leur autoportrait avec leur engagement pour les fêtes. Sous la photo apparaît un petit logo : un bus, un taxi, un portrait ou un lit suivi de la légende,  transports, taxi, Sam, dormir sur place. Certains se sont pris au jeu et on posté leur Safie en ligne.

#RentrerenVIE-sensibilisation-prevention-routiere-accident-safie

Par ailleurs le site conseille les internautes sur les attitudes à adopter pour rentrer saint et sauf. jusque la, 17.299 personnes se sont engagées, auprès des deux associations sur le site, à ne pas rentrer saoules au volant.


Laissez votre avis