Assurance dépendance : L’option dépendance de Préfon-Retraite fête ses 20 ans

Cette année, Préfon-Retraite célèbre les 20 ans de son option dépendance, créée en 1990. Avec une augmentation de près de 63% des allocataires de cette option depuis 10 ans, l’association de prévoyance conforte son statut de première complémentaire retraite des fonctionnaires.

Préfon ( ou Caisse Nationale de Prévoyance de la Fonction Publique) célèbre donc les 20 ans de son option dépendance. Avec une augmentation des souscription à cette offre de 63% depuis 2000, l’organisme crée par quatre fédérations de fonctionnaires (CFDT, CFTC, CFE-CGC, FO) propose un montant moyen de la rente dépendance versée de 13.515 euros. En moyenne c’est entre 61 et 62 ans que le choix se fait majoritairement.

L’option Dépendance de Préfon peut être souscrite par tout affilié âgé de 55 à 70 ans. Il lui suffit de demander, au moment de la liquidation de sa retraite, à bénéficier d’une garantie optionnelle en cas d’invalidité avec dépendance. Son coût se concrétise par une cotisation représentant un pourcentage de la rente Préfon-Retraite : 3% lorsque la retraite est liquidée entre 55 et 60 ans, 4% lorsqu’elle est liquidée entre 61et 65 ans et 5% lorsqu’elle est liquidée entre 66 et 70 ans. Cette option consiste à bénéficier d’un montant de rente doublé en cas de perte d’autonomie.

A l’heure actuelle, le coût des charges liées à la dépendance augmentent (aide à domicile, assistance médicale, séjours en établissements spécialisés…). Cette garantie optionnelle a pour objectif de faciliter le quotidien de l’affilié en situation d’invalidité ainsi que celui de sa famille.

« Être dans l’incapacité de se déplacer, de s’habiller, de s’alimenter et de se laver… C’est un risque qui augmente avec l’allongement de la durée de la vie, déclare Christian Carrega, directeur général de Préfon. Les accidents corporels, les maladies, l’âge… sont autant de raisons qui conduisent à des situations de dépendance. C’est pourquoi, il y a 20 ans, Préfon a créé l’option Dépendance. Le principe de solidarité, cher à Préfon, a trouvé dans la création de l’option Dépendance sa concrétisation. »


Laissez votre avis