Dépendance : Des assurances trompe-l’oeil selon 60 millions de consommateurs

60 millions de consommateurs vient de publier, dans son magazine mensuel de novembre, un article assassin contre l’assurance dépendance. L’association accuse les contrats de davantage desservir le client plutôt que de l’aider.

A l’heure où une nécessaire réforme de la dépendance se fait attendre, 60 millions de consommateurs dresse un portrait au vitriol des assurances éponymes. Dans un article intitulé “les sept plaies de la dépendance”, paru dans l’édition de novembre du magazine, l’association ne mâche pas ses mots et ses critiques. Après avoir passé au peigne fin et analysé 16 contrats du marché, elle accuse les couvertures d’être trop restrictives et “truffées de dispositions desservant les interêts des clients”.

“Un questionnaire médical piégeux”

Selon 60 millions de consommateurs, le questionnaire médical que les clients ont l’obligation de remplir serait “piégeux”. D’une part car les interrogations posées sont trop globales et contentieux, d’autre part car les réponses peuvent faire gonfler les primes/cotisations “sans limites”, sans qu’aucune justification claire soit apportée.

La dépendance, une définition biaisée

L’association rappelle qu’un des plus grands amalgames qui règnent dans cette sphère assurantielle est la définition de la dépendance elle même. Tous les organismes n’intègrent pas la même, entrainant une certaine opacité sur la couverture. Phénomène encore plus marquant, la définition que les pouvoirs publics donnent à la dépendance pour attribuer l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) diffère également de celle des assureurs.

Des délais de carence préjudiciables

Enfin, dernière critique acerbe de 60 millions de consommateurs, les délais de carence et les franchises. Des périodes de non droit bien trop longues selon l’association, qui peuvent s’étendre jusqu’à 90 jours. Il n’est pas rare que certains assurés décèdent de la survenance de leur dépendance sans avoir touché la moindre rente.


un commentaire sur “Dépendance : Des assurances trompe-l’oeil selon 60 millions de consommateurs”

  • marc Vues :

    60millions n’est pas une association de consommateurs, contrairement à ce que vous écrivez, mais un magazine édité par un établissement public.

Laissez votre avis