L’assurance dépendance boudée par les Français

Selon le dernier “baromètre prévoyance dépendance” réalisé par TNS Sofres pour La Banque Postale Prévoyance, moins de 15% des français possèdent aujourd’hui un contrat d’assurance dépendance spécifique.

Si l’étude montre que 4 Français sur 5 (82%) se sentent concernés par la dépendance, près d’un Français sur deux (48%) s’estime couvert financièrement contre le risque de perte d’autonomie. 25% des sondés déclarent avoir pris des dispositions, mais seuls 14% des 35-75 ans interrogés affirment avoir souscrits un contrat d’assurance spécifique contre le risque de dépendance.

Ainsi, on apprend que les Français qui s’estiment couverts le sont à 78% grâce aux produits d’épargne classiques (livrets, assurance-vie, épargne-retraite, etc.), à 45% grâce à une complémentaire santé avec option dépendance ou à 43% grâce à une pension retraite suffisante.

Des Français peu motivés

Selon la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurances), sur 5,5 millions de personnes couvertes contre la perte d’autonomie, seulement 1,5 million d’assurés le sont au titre d’un contrat d’assurance dépendance à part entière, rappelle Les Echos.

Le baromètre de la Banque Postale Prévoyance montre qu’en 2013, 33% des Français se sont renseignés sur les problématiques de dépendance (contre 36% en 2012). Pourtant, les sondés qui ne sont pas encore protégés souhaitent à seulement 13% se tourner vers un contrat dépendance spécifique alors que 86% déclarent ne pas désirer souscrire ce type de couverture (un chiffre en recul par rapport à 2011).

Peu motivés, près de 3 Français sur 4 se déclarent encore favorables à l’intervention de l’Etat (sous forme de taxes) pour la prise en charge de la dépendance.


Laissez votre avis