Retraite / Dépendance : 13 fois plus de centenaires en France en 2060

Selon une étude de l’Insee, la France pourrait voir sa population âgée de plus de 100 ans augmenter 13 fois d’ici 2060. Le pays compterait alors près de 200.000 centenaires.

L’Insee vient de rendre publique une étude sur l’évolution de la croissance démographique de la population française sur les 50 prochaines années. D’ici 2060, la France comptera près de 200.000 centenaires, soit 13 fois plus qu’aujourd’hui (environ 15.000).

L’Institut national de la statistique et des études économiques explique cette anticipation par une croissance de la population (nous seront près de 73,6 millions d’habitants dans l’hexagone dans 50 ans), ainsi que par un cadre de vie plutôt bon depuis 1970 (progrès de la médecine, bonne hygiène de vie, alimentation équilibrée, vaccination, système de santé performant).

Ces différents éléments devraient donc faire croitre le nombre de personnes âgées de plus de 100 ans. La population de centenaires devrait augmenter de 2.000 par an entre 2010 et 2046 (à l’exception d’une légère baisse entre 2015 et 2019 correspondant au déficit des naissances de la Première Guerre mondiale).

Retraites et dépendance ?

Avant 100 ans, la vie à domicile est le mode de vie majoritaire. Selon l’Insee, aujourd’hui la moitié des nonagénaires, vivant à domicile ou en institution, ont des difficultés pour exécuter seuls au moins une des tâches suivantes : se laver, s’habiller, couper sa nourriture, se servir à boire, manger ou boire. La vie à domicile est surtout le fait de personnes valides, ou alors aidées. Parmi les nonagénaires qui vivent seuls malgré des difficultés sévères d’entretien personnel, 92 % reçoivent une aide professionnelle et 26 % une aide de leur entourage pour réaliser ces tâches.

On imagine donc qu’avec une population plus vieille et vivant plus longtemps, le problème du financement des retraites et de la dépendance est un enjeu crucial dans les années à venir. Actuellement, notre pays est celui qui compte le plus de centenaires en Europe.


Laissez votre avis