Mécénat : Le Printemps de Bourges s’associe au Crédit Mutuel

Afin de compenser la baisse des subventions publiques, le festival de musiques actuelles le Printemps de Bourges a développé un partenariat privé avec le Crédit Mutuel. Doté d’un budget de 4,8M d’euros, l’augmentation des tarifs pour les 58.000 festivaliers est ainsi évitée.

Pour sa trente-cinquième année, le festival de musiques actuelles, qui se déroule jusqu’au 25 avril, change de nom et devient le « Printemps de Bourges-Crédit mutuel ». La bancassurance participe en effet à un tiers du budget pour compenser la crise économique que traverse le secteur de la musique.

Daniel Colling, directeur du festival, se félicite de cette solution trouvée pour combler le déficit causé par la baisse des subventions publiques. Le tarif pour les 58.000 festivaliers restera ainsi inchangé.


Laissez votre avis