Route du rhum : Franck Cammas creuse l’écart avec son maxi trimaran Groupama 3

Le leader de la Route du Rhum ne cesse d’accroître son avance. De 23 milles hier matin à 8h sur Thomas Coville, Franck Cammas est passé à 206 milles d’avance 24 heures plus tard sur Francis Joyon, nouveau deuxième devant Yann Guichard. Au près dans leur option nord, Thomas Coville et Sidney Gavignet descendent du podium provisoire.

« J’ai vu que Franck Cammas a mis une Valda à tout le monde ! » s’est exclamé mardi matin Michel Desjoyeaux (Foncia) qui, depuis son nouveau monocoque 60 pieds, observe avec curiosité la course des grands trimarans. Pendant les 24 heures suivantes, entre 4h du matin mardi et 4h du matin mercredi, Franck Cammas (Groupama 3) s’est rapproché de la Guadeloupe de 446 milles, soit 18,6 nœuds de vitesse moyenne en VMG.

Comme Eric Tabarly à bord de Pen Duick VI sur l’O-Star 76, Franck Cammas est en train de démontrer qu’un marin talentueux et déterminé était capable de mener seul un voilier conçu à l’origine pour un équipage de dix. Bien qu’assagi (mât plus court de 5 mètres), Groupama 3 reste un bateau surpuissant pour un homme seul. Mais Franck Cammas a su dompter la bête et surtout adapter sa manière de naviguer pour profiter du potentiel extraordinaire de son trimaran, sans se retrouver dans des situations ingérables pour un homme seul.


Laissez votre avis