Route du Rhum : Franck Cammas et Groupama 3 attendus entre 12h et 14h à Pointe-à-Pitre

Contraint de tirer des bords, au près, entre les îles pour rejoindre la Guadeloupe, Franck Cammas à viré entre Barbuda et Antigua ce mardi matin à 5 heures, heure française. Il progresse actuellement avec un vent de face (vent de sud) soufflant entre 10 et 12 nœuds. Si celui-ci se maintient, le skipper du maxi-trimaran Groupama 3 pourrait donc pointer ses étraves entre 12 et 14 heures (heure française) à Basse-Terre et deux heures plus tard sur la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre qui vit depuis plusieurs jours au rythme de la Route du Rhum – La Banque Postale et où l’on se presse déjà pour accueillir en héros le futur vainqueur de cette 9e édition.

Pas faciles les dernières heures de course pour Franck Cammas. « C’est toujours long une fin de transat, on a l’impression d‘être arrivé, mais on ne l’est pas. Il faut être patient » rappelait justement le skipper hier. Positionné à 76 milles de la bouée de Basse-Terre à 5 heures ce matin, Groupama 3 devait composer avec un vent au 170°, soit un vent pile dans son axe. Dans ces conditions, le trimaran vert devrait mettre entre 7 et 8 heures pour rejoindre le sud-ouest de la Guadeloupe. Il lui restera alors 25 milles pour atteindre la ligne d’arrivée, mouillée devant Gosier. Derrière lui, à plus de 203 milles en retrait, Thomas Coville (Sodebo) reste sous la menace de Francis Joyon (Idec) pour la deuxième place du podium.


Laissez votre avis