3 millions de personnes handicapées sont mal soignées en France

Pascal Jacob, président de l’association Handidactique, a remis un rapport sur l’accès aux soins et à la santé des personnes handicapées à la ministre chargée des Personnes handicapées, ainsi qu’à la ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Le rapport dévoile que près de 3 millions de personnes handicapées pourraient être mieux soignées. L’accès aux soins ressemble tellement à un parcours du combattant que beaucoup renoncent ou retardent les soins. “Les patients handicapés consultent tardivement et dans des conditions d’urgence avérées, lors d’épisodes douloureux et infectieux très vifs, ce qui compromet particulièrement la prise en charge par la médecine de ville“, indique la synthèse du rapport.

Les personnes handicapées comme moi, en ont marre de faire peur, en ont marre de ne pas pouvoir avoir accès aux soins comme tout le monde, en ont marre de se faire refouler devant les cabinets médicaux.” déclare Hadrien Jousserandot qui a collaboré à l’élaboration du rapport. Ce dernier évoque toutes les dimensions de l’accès aux soins des personnes handicapées, partant de la sensibilisation et la formation des soignants jusqu’à l’accès aux premier soin et à l’hospitalisation, tout comme la coordination des soins.

‘Ta peur me fait peur’, il y a encore un fossé entre les personnes handicapées et un certain nombre de personnels soignants. Pour le réduire, il faut mettre en place des actions de sensibilisation.” indique le rapport, qui préconise un stage de quinze jours du personnel soignant dans des structures spécialisées.

L’obstacle principal est en effet la formation des professionnels de santé, déclare au quotidien Le Figaro, Arnaud de Broca, secrétaire général de la Fédération nationale des associations des accidentés de la vie (Fnath). “D’autant que les besoins sont très différents selon le type de handicap. Ceux d’une personne ayant un handicap mental ne sont pas ceux de quelqu’un qui est en fauteuil roulant.

La première réunion du premier Comité interministériel handicap (CIH) se tiendra cet été. “Le plan quinquennal de lutte contre la pauvreté comporte des mesures dont les personnes handicapées en situation de précarité bénéficieront”, confie Mme Carlotti au Figaro, elle ajoute: “Il s’agit notamment du relèvement du plafond de la couverture maladie CMU-C de 7 % (en plus de l’inflation) et par voie de conséquence du plafond d’accès à l’aide à la complémentaire santé (ACS) dont bénéficieront un grand nombre de bénéficiaires de l’allocation pour adulte handicapé (AAH).


un commentaire sur “3 millions de personnes handicapées sont mal soignées en France”

Laissez votre avis