Santé : 48% des Français demandent une prise en charge du sport par la Sécu

Selon une étude parue lundi 10 juin, à peine plus d’un Français sur dix (12%) pratique une activité physique au moins deux heures par semaine alors qu’ils sont 88% à reconnaitre qu’une pratique intensive ou régulière du sport permet un meilleur contrôle du poids.

Les Français ont du mal à se bouger… Alors même qu’ils sont 70% à surveiller leurs poids et 88% à admettre que la pratique d’une activité physique régulière permet de mieux le contrôler, ils ne sont que 12% à pratiquer une activité physique au moins deux heures par semaine.

Ce constat d’une enquête OpinionWay pour Le Figaro-Weber Shandwich met en évidence que les Français et le sport, ça fait deux. L’étude met également en évidence que la pratique sportive et la surveillance du poids dépendent de la catégorie socioprofessionnelles, de l’âge et du sexe.

Les Français justifient leur immobilisme et leur sédentarité par le manque d’infrastructure ou encore les difficultés à concilier leur vie professionnelle à une activité physique régulière.

57% des sondés proposent un renforcement du sport à l’école, 55% met en avant qu’une mise à disposition d’infrastructures au travail comme les douches et vestiaires les inciteraient à une pratique sportive plus régulière.

En revanche pour motiver les personnes atteintes de maladies liées à la sédentarité, comme le diabète ou l’obésité, les sondés sont beaucoup plus radicaux. 48% proposent que certaines activités physiques soient remboursées par la Sécu et les mutuelles, tandis que 26% estiment qu’instaurer des pénalités sur le remboursement des médicaments destinés au maladies liées à l’inactivité physique des personnes sédentaires serait une motivation suffisante.

78% des Français pense néanmoins que pour les personnes déjà malades la bonne solution serait la mise en place de séances sportives collectives, ainsi qu’une meilleure information sur les pratiques à adopter pour prévenir ces maladies.


Laissez votre avis