Assurance maladie : La Sécu sort une application ludique sur Facebook à propos des antibiotiques

Depuis plusieurs années, la Sécurité sociale tente d’endiguer l’usage abusif des antibiotiques. L’objectif est bien évidemment de baisser la consommation de médicaments dans un contexte de déficits toujours plus abyssaux chaque année, mais aussi de préserver l’efficacité de ces traitements. Après les spots télévisés, l’Assurance maladie lance quatre petits jeux sur Facebook pour faire passer le message.

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ». L’Assurance maladie martèle ce slogan depuis de nombreuses années maintenant. Mais pourquoi ne sont-ils pas automatique. Tout simplement parce qu’ils ne sont efficaces que contre les bactéries et non contre les virus. Le message semble bien passer auprès de la population, mais doit être régulièrement rappelé pour éviter un relâchement du grand public.

Pour cette nouvelle campagne de communication, la Sécu innove. Outre les spots télévisés qui tournent actuellement, l’Assurance maladie lance quatre petits jeux sur le thème des antibiotiques sur sa page Facebook « la section antibiotiques ». Le principe général consiste à éliminer les bactéries et à épargner les virus.

Le premier d’entre eux, « le mémo minut » est un test de mémoire. Des bactéries apparaissent dans une grille au milieu de virus avant de disparaître. Il faut retrouver leur emplacement. Le deuxième, « cache carte » est une sorte de jeu de tir dans lequel il faut dégommer les bactéries. Dans le troisième, « clic clac attack », bactéries et virus défilent face au joueur sur quatre lignes. Il faut éliminer les bactéries à l’aide des bonnes touches de son clavier. Enfin dans le quatrième, « le ventibul », à l’aide d’une punaise, il faut éclater les bulles remplies de bactéries et projetées par un ventilateur. A l’issue des quatre jeux, un score et un classement permettent de se jauger par rapport aux autres internautes.


Laissez votre avis