Assurance maladie : La situation financière des hôpitaux publics s’améliore

Le déficit cumulé des hôpitaux publics s’est établi à 512 millions d’euros en 2009 et il continuera de baisser en 2010, a indiqué dimanche la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, en jugeant que “ce qui menace l’hôpital public, c’est le déficit”.

“La réforme de l’hôpital public est en route” et “nous avons des résultats tout à fait considérables”, a estimé Mme Bachelot lors du “Grand Jury” RTL/Le Figaro/LCI.

“Le déficit cumulé des hôpitaux ne cesse de diminuer”, a-t-elle poursuivi: “je l’ai trouvé à 686 millions d’euros quand je suis arrivée au ministère de la Santé” en 2007, “ensuite je l’ai fait passer l’année d’après à 570 millions” et “il est maintenant à 512 millions d’euros en 2009 et il sera encore inférieur en 2010”. “Il n’y avait que deux CHU (centres hospitaliers universitaires, ndlr) à l’équilibre sur les 31, ils sont maintenant 7 à l’équilibre”, a ajouté la ministre.

D’après elle, “nous n’avons qu’un sujet d’inquiétude, c’est l’Assistance publique-hôpitaux de Paris”, dont le déficit est passé de plus de 20 millions d’euros en 2008 à 96 millions en 2009. “Le déficit n’est pas une fatalité” et “les deux tiers des hôpitaux publics sont en excédent budgétaire ou à l’équilibre”, a-t-elle souligné.

Selon Mme Bachelot, “ce qui menace l’hôpital public, c’est le déficit parce que face aux enjeux qui sont les nôtres, d’une modernisation considérable (…) il faut que notre hôpital public suive ces évolutions”.

Paris, 6 juin 2010 (AFP)


Laissez votre avis