Assurance maladie/Fermeture hôpital : Les élus creusois reçus au ministère

Plus de 200 élus creusois seront reçus au ministère de la Santé pour réclamer la réouverture du service de radiothérapie de Guéret fermé depuis fin juin.

Plus de 200 élus creusois, toutes tendances confondues, seront reçus au ministère de la Santé mercredi où seront remises quelque 56.000 cartes postales réclamant la réouverture du service de radiothérapie de Guéret fermé depuis fin juin, a-t-on appris mardi auprès des élus.

Les maires et adjoints représentant 115 des 260 communes de la Creuse exigeront la réouverture du dossier auprès du directeur de cabinet de la ministre Roselyne Bachelot, marquant « une nouvelle étape dans la fronde que mènent les élus creusois » depuis juillet, selon un communiqué du député-maire PS de Guéret, Michel Vergnier.

Dans ce département agricole, qui compte plus de vaches que d’êtres humains, le service de radiothérapie de Guéret a fermé fin juin, le ministère de la Santé invoquant les normes de sécurité et une fréquentation insuffisante.

Les conséquences de la fermeture

Les quelque 260 maires creusois, dont un tiers à droite, avaient voté à la quasi-unanimité le gel des relations avec les services de l’État pour obtenir la réouverture de la radiothérapie à Guéret. Les élus creusois dénoncent également « la pénibilité du transport pour les patients creusois contraints (depuis la fermeture du service de Guéret) de se rendre à Limoges ou à Montluçon soit: de 2 à 3 heures de transport pour quelques minutes de traitement », ajoute le communiqué.

Opposé au boycott de l’État, Jean Auclair, député UMP, reçu de son côté par Mme Bachelot et favorable à un partenariat privé/public pour sauver la radiothérapie de Guéret, a indiqué que la ministre était prête à envisager « toutes les alternatives ». Un audit réalisé par l’Agence régionale de santé devrait donner lieu à la réouverture du dialogue sur ce dossier, a-t-il indiqué.

Guéret, 12 oct 2010 (AFP)


Laissez votre avis

judi togel