Assurance / Santé : Hausse des arrêts maladie chez le personnel des collectivités locales

L’absentéisme des agents territoriaux est en hausse depuis 10 ans. La durée des arrêts maladie pour cette population est passée de 17 à 22 jours en moyenne sur la dernière décennie, notamment à cause du vieillissement de la population.

Selon un rapport de Dexia Sofcap (groupe d’assurance des personnels de collectivités locales et établissements hospitaliers), les arrêts de travail chez les agents territoriaux sont plus nombreux et durent plus longtemps. En 10 ans, le nombre d’absences pour raison de santé dans la fonction publique territoriale (FPT) a augmenté de 11%, passant de 17 jours en 2001 à 22 jours en 2009 en moyenne.

Une population plus âgée, donc plus vulnérable…

Dexia Sofcap constate également dans son enquête (menée auprès de 315.000 agents dans 17.300 collectivités) une hausse de 9% des accidents de service. Le vieillissement du personnel serait à l’origine de cette aggravation du nombre d’arrêts maladie et de leur durée. Les agents de la FTP semblent avoir besoin de plus de temps pour se remettre. On remarque aussi que les arrêts de travail sont plus fréquents dans les grandes collectivités, mais moins longs (sauf pour la maternité).

Un arrêt maladie coûte en moyenne entre 1.171 et 1.798 euros par agent, soit une hausse d’environ 3 % à 4 % depuis 2004. Mais ce sont les coûts indirects liés aux absences qui reviennent cher (prise en charge du remplaçant et de sa formation, gestion administrative de l’absence, etc.), ils sont 3 à 5 fois supérieurs aux coûts directs.

Sources : Les Échos


Laissez votre avis