Assurance santé : La sécurité de l’Avandia passée au crible par l’Agence européenne des médicaments

La sécurité de l’antidiabétique Avandia est actuellement examinée par l’Agence européenne des médicaments. Le comité d’experts devraient rendre ses conclusions fin septembre sur ce traitement dont l’usage a d’ores et déjà été restreint outre-atlantique.

L’autorisation de vente de l’Avandia avait été accordée en 2000 par les autorités européennes. Il avait déjà fait l’objet de restrictions dans son utilisation, puisque sa prescription avait été interdite à toutes les personnes souffrant de problèmes cardiaques. Début juillet, la Food and drug administration (FDA) aux États-Unis a estimé que le traitement fabrique par le laboratoire britannique GlaxoSmithKline « comportait un risque cardiaque accru préoccupant » et a penché pour de nouvelles restrictions quant à son utilisation.

Le comité des médicaments à usage humain de l’Agence européenne des médicaments (EMA) se penche actuellement sur le passage en revue de la sureté du médicament. Réuni cette semaine, il n’a pas encore tiré de conclusion sur la sécurité du traitement et se laisse jusqu’à la fin du mois de septembre pour prendre une décision sur l’Avandia. En attendant, les médecins sont exhortés à prescrire avec une extrême prudence ce traitement à leurs patients.


Laissez votre avis