Assurance santé : Le Ciss fustige le calendrier trop court du projet régional de santé

D’ici à l’automne 2011, les régions devront, toutes les régions françaises devront avoir mis sur pied un projet de santé, c’est-à-dire avoir identifié les priorités en terme de soins dans leur périmètre d’action. Un délai trop court pour le Collectif inter associatif sur la santé (Ciss).

Selon le Ciss, la mise en place des projets régionaux de santé se déroule sur quatre phases : le plan stratégique, les schémas régionaux, les programmes régionaux et les contrats locaux de santé. « Si l’on neutralise l’été 2010 et l’été 2011, cela laisse exactement 10 mois utiles, soit environ 10 semaines pour chaque phase » souligne le comité.

Un délai trop court pour le Ciss. Selon ce dernier, respecter ce calendrier serait mépriser la démocratie sanitaire. « Les pouvoirs publics apporteront un signe cruel du manque de reconnaissance qu’ils accordent aux conférences régionales de la santé ». Il réclame donc que seules les trois premières phases soient concernées par ce calendrier, ce qui laisserait le temps de la concertation entre les différents acteurs de la santé dans les régions.

Dernier écueil soulevé par le Ciss, le fait la loi de santé publique n’est pas encore adoptée. Elle n’a pas encore été examinée par le Parlement. « Or le plan régional de santé doit décliner les orientations nationales. Vouloir établir les plans stratégiques avant la loi, c’est soit se moquer du parlement soit se moquer de la démocratie sanitaire » conclut le Collectif inter associatif sur la santé.

CP : Zigazou76-Flickr

Laissez votre avis