Santé : Les Suisses rejettent l’assurance-maladie

Lors d’un référendum, les Suisses ont refusé de réformer leur système d’assurance-maladie. Les opposants au système actuel avaient lancé un vote populaire dans le but de bouleverse ce système.

Avec 61,8% des votes, la création d’une caisse unique publique d’assurance-maladie a été massivement rejeté dimanche 28 septembre par les Suisses.

Ce référendum avait été lancée par la gauche, le but était de remplacer la soixantaine de caisses d’assurance-maladie privées qui couteraient trop cher aux assurés.

Face à ce rejet massif, les assureurs se sont félicités du résultat, “la population suisse ne veut toujours rien savoir d’une caisse maladie unique“, a déclaré l’organisation Association Suisse d’Assurances (ASA), qui ajoute que le système de santé suisse “est l’un des meilleurs et des plus performants au monde“.

“Nous n’avons pas de déficit en Suisse, c’est un système en bonne santé, bien sûr on peut critiquer un manque de transparence chez certains assureurs, mais un système contrôlé par l’État ne résoudrait pas de tels problèmes“, a déclaré Ivan Slatkine, un des responsables du parti libéral.

Aujourd’hui, le système d’assurance-maladie suisse est entièrement privé. Tout résident dans le pays est tenue de prendre une assurance-maladie de base. Actuellement 61 compagnies d’assurance se partagent le marché. Par ailleurs le coût de revient des cotisations mensuelles tournent autour de 400 CHF soit un peu plus de 330 euros. A noter que le revenu net salarial moyen en suisse est de 4.950 francs suisses  soit 4.100 euros

Avec AFP


Laissez votre avis