De plus en plus de jeunes victimes de l’alcool

Près de 400.000 Français sont hospitalisés chaque année à cause de l’alcool, un chiffre en hausse de 30% depuis 3 ans. Les jeunes sont les plus touchés par le phénomène.

Selon un rapport de la Société française d’alcoologie dévoilé aujourd’hui par Europe 1, de plus en plus de Français sont victimes des effets néfastes de la consommation d’alcool. Avec 400.000 personnes hospitalisées chaque année, le taux de personnes conduites aux urgences dans un état d’ivresse est en augmentation de 30% depuis 3 ans. D’après l’étude, les hospitalisations liées à l’alcool sont deux fois plus nombreuses que celles causées par le diabète ou les maladies cardiovasculaires.

Les jeunes de plus en plus touchés

Les femmes et les jeunes sont, eux, de plus en plus concernés par le phénomène. La Société française d’alcoologie constate d’ailleurs que des maladies du foie et du pancréas apparaissent très tôt chez ces populations, tout comme des cirrhoses qui touchent aujourd’hui les jeunes dès 25 ans.

Les effets de la dépendance à l’alcool sont aussi plus tenaces dans ces tranches d’âge. Selon le Professeur Michel Reynaud, addictologue à l’hôpital de Villejuif et co-auteur de l’étude, les mentalités ont évolué dans le mauvais sens et les jeunes dédramatisent de plus en plus les effets de l’alcool. “Le fait d’être ivre mort dans une soirée est banal”, explique par exemple ce dernier.

Enfin, les phénomènes d’alcoolémie ponctuels mais sévères sont également en hausse. Ainsi, les hospitalisations de moins de deux jours, ont augmenté de 80% en trois ans. “On voit de plus en plus de jeunes qui se présentent aux urgences très fortement alcoolisés, qui vont rester 24 heures, parfois deux jours, pour dégriser. On les trouve aussi dans les services de réanimation”, conclut le Dr Damien Labarrière, médecin gastro-entérologue au CHR d’Orléans interrogé par Europe 1.


Laissez votre avis