E.Leclerc se lance dans l’optique en ligne, les lunettes et lentilles seront-elles moins chères ?

E.Leclerc a annoncé le 4 septembre qu’il dotait son réseau de magasins d’optique d’un portail internet dédié à la vente en ligne de lentilles. L’enseigne promet des tarifs jusqu’à 30% moins chers que ses concurrents.

Selon un sondage Ispos, réalisé pour Krys et publié le 4 septembre, de nombreux Français seraient aujourd’hui dans l’incapacité d’assumer leurs dépenses d’optique. La crise installée depuis 3 ans et la faible prise en charge de l’Assurance maladie en seraient les principales raisons. “Le prix des lunettes en France est en moyenne 50% plus cher qu’en Allemagne ou d’autres pays d’Europe” a expliqué Etienne Caniard, Président de la Mutualité Française, dans les colonnes du Parisien. Ainsi, 66% des consommateurs retarderaient de quelques mois leur changement de lunettes afin de ne pas trop délester leurs portefeuilles. Un comportement risqué pour les patients les plus affectés. Selon le sondage, 12% des interrogés ont en effet admis que l’attente avait entrainé des conséquences graves sur leur vue.

Pourquoi les produits optiques sont-ils aussi chers en France ?

Faible prise en charge, tarification excessive, ou insidieuse combinaison des deux, les Français ne parviennent plus à honorer leurs frais d’optique. Rappelons en effet que la Sécurité sociale ne rembourse annuellement pour les lentilles que 60% de 39,48 euros par œil. Pour les lunettes, elle ne couvre que 70% du tarif conventionné soit 1,68 euro pour une monture adulte, et 5.48 euros en moyenne par verre. Côté mutuelles santé, qui absorbent une partie du reste à charge selon les modalités du contrat d’assurance, est proposé un forfait à l’année, souvent restrictif. Soit des prises en charge publiques et privées qui restent bien insuffisantes comparées à la flambée des prix des produits optiques. Des tarifs qui auraient du pourtant, selon la loi naturelle de l’offre et la demande, s’abaisser avec la multiplication des acteurs sur le marché. “La France est le pays où les magasins d’optique sont les plus nombreux […] Pourquoi cette offre abondante n’a-t-elle pas favorisé la concurrence ? [Car] pour amortir le coût de l’ouverture de tous ces magasins, les enseignes augmentent leurs prix” s’est indigné Etienne Caniard.

L’arrivée de E.Leclerc dans l’optique en ligne peut-elle changer la donne ?

Michel-Edouard Leclerc, dirigeant des centres commerciaux E.Leclerc, a annoncé le 4 septembre dans l’émission de Marc-Olivier Fogiel sur RTL, que l’enseigne se lançait dans l’optique en ligne. Au delà des magasins physiques (Optique E.Leclerc) présents déjà depuis 2005 dans les hypermarchés éponymes, la marque de grande distribution ouvre également le premier site internet de vente en ligne. Mais attention, seules les lentilles y seront commercialisées. A en croire le communiqué de presse du groupe, les produits commercialisés attesteront “d’écarts de prix pouvant atteindre 30% par rapport à certains concurrents spécialistes”.

A quelles prises en charge peut-on s’attendre ?

E.Leclerc, se frottant aux limites de son système de franchise, met cependant à l’épreuve son adage “défenseur du pouvoir d’achat des Français“. Car si Optique E.Leclerc, se vantant “d’appliquer des prix légers”, peut témoigner aujourd’hui d’un certain émaillage national, les propriétaires respectifs de chaque succursale rendent délicates les modalités de prises en charge par les mutuelles santé. Ainsi, seuls 17 magasins sur 69 ont signé des conventions avec un réseau de soins; Carte Blanche. Ce qui signifient que seules 24% des boutiques sont en capacité d’offrir le tiers-payant (aux adhérents Carte Blanche) et des tarifs réduits. Pour les 52 autres magasins, il faudra se contenter des prix affichés en optant pour l’avance des frais.

Concernant la vente en ligne de lentilles, les dépenses devront être également assumées par l’assuré jusqu’au remboursement de l’organisme complémentaire. Une ordonnance ophtalmologique et la facture des frais seront impératives pour acceder à la prise en charge.


Laissez votre avis