Fraude / Assurance maladie : Des dentistes parisiens suspectés de poser des prothèses dentaires injustifiées

L’Agence régionale de santé d’Ile-de-France (ARS) a annoncé le 15 janvier la mise sous contrôle de trois centres de santé de Paris. Plusieurs dentistes y sont suspectés d’actes frauduleux sur des bénéficiaires de la CMU, allant parfois jusqu’à poser des prothèses dentaires non justifiées.

C’est une situation dont nous sommes au fait depuis quelque temps et nous avons décidé en lien avec l’Assurance maladie d’effectuer une inspection de contrôle, qui est en cours, dans ces établissements“, a expliqué un porte-parole de l’ARS à l’AFP. En effet, trois centres de santé parisiens appartenant au Cosem (association à but non lucratif) ont été mis sous contrôle afin de vérifier les griefs dont sont suspectés plusieurs dentistes. Accusés de pratiques frauduleuses, ces derniers sur-factureraient les soins dispensés, et iraient même jusqu’à poser des prothèses alors que l’état dentaire du patient ne le justifie pas. Les victimes seraient en grand nombre bénéficiaires de la CMU, soit prises en charge intégralement pour les prothèses pointées du doigt.


Laissez votre avis