Grippe A : Les complémentaires santé vont participer à l’achat de vaccins, quel coût pour les assurés ?

Les organismes qui proposent des assurances santé complémentaires viennent de donner leur accord au gouvernement et à Roselyne Bachelot pour participer à hauteur de 280 millions d’euros « à l’achat de vaccin ». Pour se faire vacciner, les Français n’auront normalement rien à payer, surtout s’ils font partie des personnes à risques. Mais les assurés des complémentaires santé pourraient voir les cotisations 2010 tenir compte de cette participation.

Dans un entretien au Progrés, quotidien lyonnais, le président de la Mutualité Française, qui fédère une grande partie des mutuelles santé, annonçait « les cotisations de mutuelles ne pourront malheureusement qu’augmenter ». Comme ce fut le cas ces dernières années avec la mise en place de taxes et la hausse des dépenses de soins, et donc des remboursements, ce sont les assurés qui risquent d’en payer le prix.

L’arrivée de la grippe A H1N1 en France n’arrange rien. Et l’idée émise il y a quelques jours de faire participer les assureurs à l’effort national de vaccination vient de se concrétiser. Gérard Andreck, président du Groupement d’entreprise mutuelle d’assurance (Gema), affirmait cette semaine, comme du reste d’autres responsables chez les assureurs, que les tarifs ne pouvaient qu’augmenter. L’assurance santé ne pourra échapper à cette tendance.

Sans compter que le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) sera présenté d’ici quelques heures et que chaque déremboursement ou hausse de participation des assurés influe, à la hausse, sur les prix remboursements des complémentaires santé et mécaniquement sur les prix payés par les assurés.


Laissez votre avis