Honoraires médecins : L’Assurance maladie empêche fourmisante.com de comparer le prix des consultations

Les débats sur les dépassements d’honoraires se relancent. Dans un contexte où la transparence des tarifs est pointée du doigt, une récente position de l’Assurance maladie interpelle. Cette dernière vient de formellement interdire au site Fourmi Santé de poursuivre son activité de comparateur de tarifs médicaux.

L’initiative semblait pourtant louable. Mettre à disposition du public un comparateur analysant les tarifs de tous les praticiens en fonction d’un secteur géographique donné. Un procédé viable grâce à ameli.fr (interface internet de l’Assurance maladie) par laquelle Fourmi Santé ouvre à ses internautes des fiches de médecins détaillées. L’intéressé n’a qu’à cliquer sur la photo du docteur ciblé. S’affichent ensuite son profil et ses informations “pratiques” : prix de la consultation, prise en charge Sécurité sociale, éventuelle part mutuelle, potentiel reste à charge… Un annuaire-comparateur qui connait un certain succès depuis son lancement en mai 2012.

L’Assurance maladie fulmine

En apprenant l’outil phare du site, la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) a, à deux reprises, mis en demeure Fourmi Santé. La Sécurité sociale a effectivement jugé inacceptable que le portail internet puisse user de ses informations, même si elles tombent sous le cadre public. Rajoutant de surcroit qu’elle était légalement “productrice” de ces contenus et qu’aucun détail professionnel ne pouvait être filtré de la sorte sans avis préalable des praticiens.

Fourmi Santé a opté pour le profil bas en désactivant tous liens hypertextes le liant à ameli.fr. Au sein du communiqué de presse dont le site rend compte de l’affaire, les paroles de ces gérants traduisent une certaine incompréhension. Militant pour une clarté des tarifs médicaux, ils interpellent dans leurs dernières lignes le gouvernement afin que celui-ci se positionne sur une transparence des honoraires devenue nécessaire.


Laissez votre avis