Pourquoi les Français consomment-ils trop d’antibiotiques ?

La France n’est plus le premier consommateur d’antibiotiques en Europe, elle reste cependant dans le peloton de tête. L’Agence du Médicament (ANSM) s’inquiète dans un rapport de l’augmentation de la prise d’antibiotiques ces cinq dernières années.

L’ANSM a publié lundi un rapport sur l’évolution de la consommation d’antibiotiques entre 2000 et 2012. Selon l’étude, entre 2000 et 2010, la consommation totale d’antibiotiques en France a diminué de 16%. “Cette évolution résulte de la baisse de toutes les prescriptions médicales, en ville comme à l’hôpital“, précise l’étude.

La France a troqué son rang de premier pays européen consommateur d’antibiotiques pour celui de quatrième, derrière la Belgique, le Luxembourg et la Grèce. Pas de quoi se féliciter pour autant car la consommation moyenne reste supérieure de 30% à la moyenne européenne.

Cependant, “les évolutions de ces dernières années conduisent néanmoins à se demander si cette dynamique ne s’est pas un peu essoufflée” s’inquiète le rapport. De fait, entre 2010 et 2012 on constate (cf Graphique 1) une nouvelle tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques des ménages Français. On note une augmentation de 3% en cinq ans.

Graphique 1 : Évolution de la consommation d’antibiotiques en France

Graphique antibiotiques 2

Le rapport montre par ailleurs que la prise de ces médicaments varie en fonction de l’âge et du sexe. Les femmes consomment bien plus d’antibiotiques que les hommes (57,3% contre 42,7%).

Dans les années 2000, des actions sont mises en œuvres pour faire face aux résistances.  Le problème reste inquiétant aujourd’hui, d’autant plus que le nombre d’antibiotiques disponible sur le marché ne cesse de diminuer. Très peu de nouveaux produits ont été mis en vente pour les différentes classes d’antibiotiques.

Les chiffres du rapport sont inquiétants: le nombre de substances actives disponibles a diminué de 29 entre 2000 et 2012, alors que seulement 11 ont été développées (cf graphique 2)

Graphique 2 : Évolution du nombre d’antibiotiques commercialisés en France
Graphique antibiotiques

Légende: -en bleu : nombre des substances                     -en orange: nombre de présentations
 

Par ailleurs, il semble très peu probable que la France respecte l’objectif du troisième plan pluriannuel antibiotiques qui prévoyait une réduction des consommations d’antibiotiques  de 25% d’ici à 2016.


2 commentaires sur

  • Anne Vues :

    C'est donc un problem de formation medicale?

  • MARCHAM Vues :

    LES FRANCAIS NE CONSOMMENT QUE CE QUE LES MEDECINS PRESCRIVENT

Laissez votre avis