Les autorités chinoises bloquent les assurances contre la pollution de l’air

Les nouvelles assurances pour les touristes pouvant les indemniser en cas de pic de pollution sont supprimées.

Seulement une semaine après leurs mises sur le marché, les assurances chinoises contre le smog, la pollution de l’air dans les grandes villes, ont été suspendues par ordre des autorités, écrit le site en ligne du Quotidien du Peuple.

Les assurances vendues par Ping An Insurance Co et China Life Insurance Co ont été retirées de la vente par décision de la China Insurance Regulatory Commission. “La commission a déclaré que les produits étaient plus une loterie qu’une assurance, et que la publicité des sociétés avaient été trompeuse“, rapport le journal.

Ces produits sont contre l’essence de l’assurance, qui est de protéger les personnes contre les risques potentiels. Les entreprises sont encouragées à innover, mais ils ne peuvent pas faire coups de pub pour gagner le marché“, d’après l’agence de presse de Xinhua, citant les paroles d’un responsable non identifié de la commission.

L’assurance de Ping An permettait d’offrir une compensation financière aux touristes lorsqu’ils devaient subir plus de deux jours consécutifs de pic de pollution. D’autres contrats offraient “une compensation pour les maladies respiratoires et le cancer du poumon“, précise le journal.


Laissez votre avis