Médecines alternatives : Vers la création d’un label en vue de futurs remboursements Sécurité sociale ?

Le CAS (centre d’analyse stratégique) veut faire le ménage au sein de la fourmilière des médecines alternatives. Dans un rapport, l’institution propose la création d’un “label de thérapeute en pratiques non conventionnelles” afin de réglementer les disciplines utiles et les ouvrir éventuellement à terme à des remboursements Sécurité sociale.

Le recours aux médecines parallèles enfin remboursé par la Sécurité sociale? Peut-être, mais pas dans l’immédiat. C’est en tout cas l’espoir du CAS, qui vient d’émettre une proposition “d’encadrement” des thérapies alternatives. Ce dernier offre ainsi ses services d’examinateur en vue d’analyser les différentes pratiques et de dissocier les efficaces des inconséquentes. A l’heure actuelle, seules l’ostéopathie et la chiropraxie (manipulation du corps) sont officiellement reconnues, notamment en terme  d’apprentissage et de formation. Le CAS projette qu’à l’issue d’un examen clinique et juridique, un praticien puisse être décoré d’une certaine certification, un “label de thérapeute en pratiques non conventionnelles”. Les patients seraient alors assurés de la qualité des soins qu’ils reçoivent, et auraient également l’obligation d’être redirigés vers la médecine traditionnelle pour des problèmes de santé de plus haute envergure ou se soustrayant aux compétences de la discipline consultée.

A lire également :

– Comment suis-je remboursé pour la médecine douce ?
– Comment suis-je remboursé pour une séance de chiropractie ?
– Comment suis-je remboursé pour une séance d’ostéopathie ?
– Comment suis-je remboursé pour une séance d’acupuncture ?
– Remboursements des frais liés à l’homéopathie

 


Laissez votre avis