Santé : les mutuelles remboursent aussi sans ordonnance

De nombreuses mutuelles intègrent dans leur contrat santé moyen et haut de gamme des options pour l’automédication ou les médecines alternatives, non prises en charge par l’Assurance maladie.

Parmi les petits avantages qui peuvent faire la différence dans le choix d’une complémentaire santé (souvent appelée mutuelles) à la rentrée, la prise en charge des médicaments achetés sans ordonnance (en libre service pharmacie) est souvent peu connue des assurés.

Pourtant, de nombreuses mutuelles prévoient désormais des options ou pack permettant le remboursement complet ou en partie des médicaments qui ne seront pas couverts par l’Assurance maladie.

En effet, la Sécurité sociale ne rembourse que les dépenses réalisées sur ordonnance. Et d’ordinaire, les mutuelles santé conditionnent leur prise en charge à celle de l’Assurance maladie.

Des forfaits d’achat de 30 à 75 euros

Mais des avantages existent dans les formules améliorées, appelées souvent “confort”. Les mutuelles intègrent alors des forfaits annuels pour l’achat de certains produits pris en automédication. Cela peut permettre une petite économie pour le malade chaque année.

A noter : chaque contrat définit une liste précise de médicaments éligibles au remboursement.

Il s’agit la plupart du temps des produits de contraception (pilules non remboursées, préservatifs, tests de grossesse) ; des médicaments courants pour soigner un rhume (actifed, polirhume…) des douleurs (advil, doliprane…), des troubles digestifs ; des produits de sevrage tabagique ou encore d’homéopathie….

Par exemple, la mutuelle MGC propose dans toutes ses formules santé, un forfait annuel de remboursement allant de 30 à 60 euros pour l’automédication. Selon le niveau de garanties choisie, Cardif prend en charge de 25 à 75 euros de dépenses par an. Les actes de médecine douce en ostéopathie, homéopathie ou phytothérapie peuvent aussi être remboursés à hauteur de 50 euros par séance pour 2 à 4 rendez-vous maximum par an selon les formules chez Cardif.

De même, Malakoff Médéric, GMF, Maaf, MMA, Alptis… intègrent aussi des forfaits pour les dépenses d’automédication, de contraception ou de médecine alternative (acupuncture, phytothérapie, sexologie…).

Pour être remboursé, l’assuré doit respecter la liste des produits concernés et envoyer le ticket de caisse de la pharmacie à sa mutuelle.


Laissez votre avis