Mutuelle : un tiers des Français ne comprend pas le remboursement de sa complémentaire santé

Un sondage Ifop pour Le comparateur assurance révèle que 33% des Français ne comprennent pas l’ensemble des niveaux et conditions de remboursements proposés par leur mutuelle. 

Un sondage Ifop, sur les Français et leur complémentaire santé publié par Ifop, révèle que ces derniers ne comprennent pas entièrement le fonctionnement de leurs mutuelles santé. En effet, ils sont seulement 18% a indiquer connaître très bien l’ensemble des niveaux et conditions de remboursements proposés par leur complémentaire santé. Ainsi, ils seraient 65% a indiquer comprendre globalement les remboursements de leur mutuelle et 33% à ne pas les comprendre, dont 6% à très mal comprendre les niveaux et conditions de remboursement.

sondage-IFOP

Par ailleurs, on note que le niveau de compréhension est corrélé au profil des répondants, ainsi 77% des retraités indiquent plutôt bien comprendre ces données, contre 62% des actifs.  La bonne compréhension des remboursements évolue avec l’âge, mais aussi avec la catégorie socioprofessionnelle. De ce fait, plus une personne est âgée et plus elle occupe un poste à haute fonction et plus elle aura tendance à bien comprendre sa mutuelle santé.

Bon nombre de retraités, ne souhaitant ou ne pouvant conserver la mutuelle de leur ancienne entreprise, sont amenés à souscrire un contrat de complémentaire santé à titre individuel : de ce fait, ils ont logiquement une connaissance précise des garanties incluses dans le contrat qu’ils ont eux-mêmes choisi. À l’opposé, le fait que la plupart des actifs (et bientôt la totalité d’entre eux, l’accord ANI entrant en vigueur au 1er janvier 2016) soient couverts par un contrat collectif souscrit par leur employeur peut expliquer leur moins bonne compréhension des garanties et remboursements offerts par leur complémentaire santé“, explique l’étude.

sondage-ifop-2

Par ailleurs, 40% des moins de 35 ans, pour la plupart étudiants ou jeunes actifs, déclarent avoir des difficultés à comprendre leur contrat de complémentaire santé ou mutuelle, ce sont donc les plus jeunes qui sont le moins informés. 


Laissez votre avis