Prévention santé : les premières mesures du plan canicule sont mises en place

C’est à partir de ce mardi 1er juin que les toutes premières mesures du plan canicule 2010 entrent en vigueur. Elles concernent un système d’alerte sur les conditions météo et la mise en place d’un numéro vert.

Août 2003, une vague de fortes chaleurs s’abat sur la France. 15.000 personnes âgées décèdent pendant cette canicule avant que le gouvernement et notamment le ministre de la Santé de l’époque, Jean-François Mattéi, ne décide de réagir. Depuis, les autorités sont devenues extrêmement prudentes afin d’éviter les erreurs tragiques de cet été 2003 et un plan canicule est instauré tous les ans.

Cette année, il démarre ce mardi et « sera désactivé le 31 août sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien » précise le ministère de la Santé par voie de communiqué. « Ce niveau de veille saisonnière correspond à la mise en œuvre du dispositif de veille biométéorologique qui permet de détecter la survenue d’une canicule ». Un numéro vert* est également mis en place.

Il s’agit là de la première phase du plan canicule 2010. Il existe en effet deux autres niveaux : celui de « mise en garde et actions (Miga) » et « le niveau de mobilisation maximale ». Ils sont déclenchés dès que le gouvernement l’estime nécessaire. Un recensement, par commune, des personnes âgées, handicapées et isolées a démarré pour les contacter directement et répondre à leurs besoins le cas échéant.

*0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).


Laissez votre avis